INJECTIONS de TOXINE BOTULIQUE

La Toxine Botulique permet de traiter efficacement les rides d’expression situées en haut du visage sans figer le regard lorsque le schéma d'injection est maîtrisé. C'est le traitement de base des rides situées sur le tiers supérieur du visage qui peut être complété ultérieurement par d'autres soins si nécessaire (acide hyaluronique, radiofréquence)

Qu’est ce que la Toxine Botulique ?

La Toxine Botulique est une substance issue d’une bactérie appelée « Clostridium botulinum ». Injectée à très petites doses dans un muscle, elle provoque temporairement le relâchement progressif de celui-ci. Il s’agit d’un produit résorbable et sans aucun danger pour l’organisme lorsqu’il est utilisé à des fins esthétiques car les doses employées restent très faibles. Il existe beaucoup d’idées reçues sur l’usage de la toxine botulique, pourtant elle est très utilisée en médecine et à des doses beaucoup plus élevées : en urologie pour calmer les vessies hyperspastiques, en neurologie pour traiter des torticolis.
En France, la Toxine Botulique – mondialement connue sous le nom de Botox® – a obtenu l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en 2003. Les marques les plus utilisées en esthétique sont Vistabel®, Azzalure® et Bocouture®.

Les Indications

En médecine esthétique, la Toxine Botulique est utilisée pour bloquer les muscles responsables de l’apparition des rides d’expression situées au niveau du tiers supérieur du visage. Pour autant, le Dr Cousin-Verhoest veille particulièrement à ne pas figer totalement les différentes expressions de votre visage. Le but est d’obtenir un effet naturel, un visage plus frais et reposé. La Toxine Botulique a également un pouvoir hydratant ce qui améliore par la même occasion l’éclat de la peau.
En pratique, la Toxine Botulique permet de traiter efficacement : les rides frontales, de la glabelle ( rides du lion), de la patte d’oie, celles de la lèvre supérieure, l’aspect peau d’orange du menton, les cordes platysmales (cordes du cou), le sourire gingival,…
Utilisée avec raffinement, elle permet également d’ouvrir le regard pour gagner en fraîcheur et rajeunissement de votre visage.
Les rides d’expression sont les premières à apparaître sur le visage, et cela dès 25 ans. Il est logique de penser que, si on diminue la force d’un muscle d’expression à cet âge, les rides apparaîtront plus tardivement. De nombreuses études ont démontré qu’il vaut mieux prendre en charge les rides dès qu’elles apparaissent. Il est en effet plus difficile d’améliorer des rides prononcées et marquées pour lesquelles il faut alors combiner à la toxine botulique à d’autres traitements comme l’Acide Hyaluronique ou la Radiofréquence (Legato III®). De plus, si l’on souhaite prévenir le vieillissement de la peau à long terme, il ne faut pas se focaliser uniquement sur les rides mais également sur l’état d’hydratation de la peau et se protéger des effets du soleil ou du tabac. Les techniques innovantes d’Hydrafacial® et les Skinboosters® permettent de prévenir le vieillissement d’une peau jeune et de rendre plus tonique une peau mature.
Enfin, chose intéressante à connaître, la toxine botulique agit également sur les glandes sudoripares en bloquant leur fonctionnement et est de ce fait également utilisée pour le traitement des problèmes de transpiration excessive des aisselles.

Les Recommandations avant le traitement

  • Il est conseillé d’éviter la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoire ou d’anticoagulants une semaine avant la séance.
  • Pour plus de confort, une crème anesthésiante peut vous être prescrite, celle-ci devra être appliquée sur la zone à traiter environ deux heures avant la séance d’injections.
  • Le Dr Cousin-Verhoest vous recommandera de prendre des granules d’homéopathie (ordonnance détaillée remise lors de votre consultation) afin de préparer au mieux votre peau aux injections et diminuer le risque de survenue d’éventuelles rougeurs et ecchymoses

Le Déroulement de la Séance

  • A l’issue de votre consultation, il vous sera proposé un rendez-vous pour réaliser votre séance d’injection avec le Dr Cousin-Verhoest
  • Il s’agit d’une procédure rapide et quasi indolore
  • Après un examen clinique précis de votre visage, incluant une analyse statique et dynamique de celui-ci, un marquage sera réalisé par le Dr Cousin-Verhoest pour repérer les points d’injection à réaliser
  • La peau est démaquillée et désinfectée
  • Les injections sont réalisées en douceur et progressivement
  • La durée de la séance peut dure environ de 30 minutes
  • Une séance de photomodulation par LED complètera votre séance afin d’optimiser le résultat de vos injections, de diminuer les éventuelles rougeurs et de stimuler la fabrication de collagène de la peau de votre visage
  • Il n’y a pas d’éviction socio-professionnelle, vous pouvez reprendre vos activités immédiatement

Les suites

  • Simples rougeurs localisées aux points d’injection régressant spontanément dans l’heure suivant la séance
  • D’éventuelles ecchymoses punctiformes très discrètes régressant dans les 3 à 5 jours

Les Résultats

Les résultats des injections de Toxine Botulique sont visibles à partir du troisième jour et sont optimaux quinze jours après la séance.
Une seule séance suffit dans la plupart des cas pour :

  • Atténuer les signes de l’âge en réduisant visiblement les rides
  • Réhydrater la peau
  • Adoucir le visage

L’efficacité du traitement reste appréciable pendant une période allant de 6 à 9 mois. Il est reconnu qu’avec le temps, lorsque les séances d’injection sont régulièrement renouvelées, la durée d’efficacité de la Toxine Botulique est augmentée et ainsi le délai entre chaque séance est plus espacé.

Des injections d’Acide Hyaluronique au niveau des tempes, des pommettes, des cernes ou des rides plus marquées sont très souvent indissociables des injections de Toxine Botulique lors d’un traitement complet du visage, les résultats n’en seront que plus beaux et plus harmonieux.

Précautions après la séance

  • Il est conseillé d’éviter la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoire ou d’anticoagulants une semaine après la séance
  • Il est déconseillé de pratiquer une activité sportive intensive dans les 24H qui suivent les injections
  • Eviter les saunas, hammams, UV et froids extrêmes pendant la semaine qui suit les injections
  • Les injections de Toxine Botulique ne doivent pas être associées avec des traitements agressifs comme les peelings, lasers, …

Contre-Indications

Il existe très peu de contre-indications à la toxine botulique. En revanche, il s’agit d’une substance interdite aux femmes enceintes ou allaitantes.